Acheter moins cher aux enchères immobilières

Pour réaliser un investissement locatif rentable, on s’intéresse souvent à quelques leviers que l’on retrouve partout comme : l’optimisation du taux d’emprunt, la mise en location en meublé, la création d’une colocation, ou encore l’acquisition d’un bien nécessitant des travaux avec une décote sur le prix d’acquisition. Il existe un levier très intéressant très intéressant mais peu connu, il s’agit des enchères immobilières.

Le manque de popularité de ces ventes s’explique largement par le fait que ces ventes sont assez atypiques et qu’il convient d’être très bien informé car il est possible dans un sens de gagner beaucoup, mais également d’y laisser des plumes si le projet n’est pas bien ficelé. Cet article va vous donner un aperçu du fonctionnement des enchères judiciaires qui représentent le plus fort potentiel d’acquisition à un bon prix.

Quelles différences avec une vente classique ?

Dans le cadre d’une transaction classique chez un notaire, la transaction profite dans la plupart des cas, de nombreuses garanties comme le délai de rétractation, la condition suspensive de crédit, les recours contre le vendeur en cas d’information erronée relative à la surface ou en cas de vice caché.

Dans une vente aux enchères judiciaire, toutes ces garanties n’existent pas et la plupart des potentiels acquéreurs prennent donc peur. Pourtant, en préparant correctement son projet, il y a de très belles opérations à réaliser chaque année.

Comment se déroule une vente ?

1ère étape : il faut se renseigner sur les biens qui sont proposés à la vente. Il y en a environ toutes les semaines dans les Tribunaux (Tribunal de Paris).

2ème étape : après avoir trouvé le bien qui vous intéresse, faire le point de votre financement pour être certain de pouvoir payer si vous achetez.

3ème étape : visitez le bien.

4ème étape : renseignez vous sur le cahier des conditions de ventes qui est chez l’avocat en charge de la vente.

5ème étape : calculez le coût global de l’opération en vous renseignant sur tous les postes annexes (avocat, etc.). Ce site vous sera très utile pour bien calculer ces postes.

6ème étape : trouvez un avocat pour vous représenter. Vous ne pouvez acheter par vous-même, il faut qu’un avocat porte les enchères pour vous.

7ème étape : participez à la vente pour participer à la vente.

8ème étape : en cas de réussite, votre avocat vous guidera dans les démarches à suivre.

Quels sont les atouts importants de ces biens ?

Alors certes, les appartements proposés aux enchères ne sont pas valorisés comme un agent immobilier le ferait, par contre, ils bénéficient d’atouts indéniables pour ceux qui savent regarder où il faut. La plupart du temps, les biens peuvent être en mauvais état, occupés, abandonnés, etc. Tout ceci repoussera automatiquement un grand nombre d’acquéreurs potentiels et c’est là que l’opportunité se créée.

Il sera alors possible de devenir propriétaire d’un bien pour un prix inférieur à sa valeur.

Retenez tout de même qu’il est impératif de bien préparer son opération. Nombreux sont ceux qui se lancent sans se renseigner et qui y perdent soit en n’ayant pas anticipé les coûts annexes, soit en ne comprenant pas qu’il n’y a pas de garantie à l’achat, etc. Il est donc vital de bien de se renseigner sur tous les aspects d’une telle vente car l’engagement est définitif et irrévocable. Mais pour ceux qui saisissent les tenants et les aboutissants d’une telle opération, il est alors possible de faire de belles affaires.