Défiscalisation immobilière 2019 : Quelle loi est faite pour vous ?

La défiscalisation immobilière offre des avantages notables à qui sait choisir le dispositif qui lui correspond. Mais alors, quelle loi est faite pour vous ? Nous allons tenter de répondre à cette question afin de vous aiguiller au mieux.

baisse_impôt

Rappel du principe de la défiscalisation immobilière

Il est important de rappeler le principe de la défiscalisation immobilière, tant les gens qui ont des idées reçues sur la question sont nombreux. D’ailleurs, le dictionnaire lui-même n’est pas très précis dans sa définition du terme.

Sachez alors que la défiscalisation immobilière est un système qui fait bénéficier un contribuable d’une baisse d’impôts, en échange d’un investissement dans l’immobilier.

On trouve alors différents dispositifs de défiscalisation immobilière en France, tant le gouvernement veut mettre fin à la crise du logement dans certaines zones sensibles. Sans plus attendre, découvrez alors les lois (dispositifs) qui vous correspondent !

Loi Pinel : pour ceux qui souhaitent investir dans le neuf

Grâce à la loi Pinel ou dispositif Pinel, vous pouvez prétendre à un rabais d’impôts, qui peut atteindre 63 000 euros. Plus précisément, vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôts de 12, 18 ou 21 %, selon la durée de votre investissement dans le dispositif.

Les conditions d’accès à cet avantage fiscal sont simples :  vous devez investir dans un bien immobilier neuf situé dans une zone concernée par la loi Pinel, et le soumettre à la location pendant au moins 6 années. Bien évidemment, ladite location devra se soumettre aux plafonds de loyers établis par la loi Pinel.

Loi_Malraux

Loi Malraux : pour les amateurs de beaux édifices

Si vous aimez les belles pierres, c’est peut-être le dispositif Malraux qui vous convient le mieux. Cela consiste à acquérir un bien immobilier situé dans un quartier à caractère historique et préservé, pour le rénover.

En tant que contribuable, vous bénéficierez alors d’une réduction d’impôts dès lors que vous aurez fini les travaux et que vous aurez mis le bien immobilier en location pendant une durée de 9 années, à titre de résidence principale.

Ladite réduction d’impôts est soit de 22 % ou de 30 % du montant des travaux, soumise toutefois à un plafond de 400 000 euros sur quatre ans.

residence_étudiante

Loi Censi-Bouvard : pour investir dans les résidences de service

Vous pourrez vous tourner vers le dispositif Censi-Bouvard si vous êtes intéressé par un investissement dans un bien locatif meublé, qui servira de résidence de service. La réduction d’impôt s’élèvera à 11 % de l’investissement, étalée sur 9 années.

Par exemple, il pourra s’agir d’une résidence d’affaires, d’une résidence étudiante, d’une résidence médicalisée ou pour personnes handicapées, etc.